Zoom sur la rénovation énergétique

De nos jours, tout le monde ne cesse de parler de rénovation énergétique des bâtiments. Nous pensons que c’est tout à fait dans l’ordre des choses jusqu’au-boutiste, éviter les gaspillages, faire des économies d’énergie ou encore les travaux d’économie et surtout faire des gestes pour la planète sont des enjeux majeurs des ménages français. Mais la grande question est : savez-vous réellement tout sur ce que l’on nomme rénovation énergétique ?

Rénovation énergétique : c’est quoi en réalité ?

Si on devait simplifier les choses, la rénovation énergétique ou les travaux d’amélioration énergétique ne sont pas si complexes que cela en a l’air. C’est simplement la totalité des actions ou certains travaux qui vous permettent de rendre les modestes bâtiments et maisons moins consommateurs d’énergie en étant avec une efficacité énergétique : autrement dit, réduire la consommation énergétique d’une habitation ou faire une maîtrise de l’énergie. Il y a plusieurs choses ou plus précisément plusieurs types de travaux  qui sont des travaux de rénovation de type énergétique. Vous avez tout d’abord les travaux d’isolation, qui vous permettent d’avoir un logement confortable avec un système de chauffage aussi bien en été qu’en hiver. Ensuite, vous avez des travaux de rénovation comme la rénovation thermique des bâtiments existants (pose de fenêtre et porte avec un double vitrage, etc.). Enfin, vous avez les travaux de rénovation qui portent sur les systèmes de chauffage, ou encore des travaux qui concernent les panneaux solaires ou l’énergie renouvelable.

Pourquoi entreprendre des travaux de rénovation énergétique ?

Faire des travaux de rénovation énergétique est avant tout un moyen de penser au bien-être. En effet quand vous envisagez de faire ce type de travaux, vous pensez à votre confort et à celui de votre famille. Par ailleurs, si vous ressentez beaucoup trop de chaleur en été et que vous ressentez le froid jusque dans vos os l’hiver, c’est peut-être le signe pour faire un diagnostic énergétique de votre logement ou foyer pour savoir ce qui peut être modifié dans l’isolation thermique. La deuxième raison de faire des travaux de rénovation, c’est les économies ! Selon des études, environ 32% de la déperdition de chaleur (précarité énergétique) passe par le toit des foyers, les 18% par les murs et 15 % par les fenêtres. Pensez simplement au fait que vous payez des sommes considérables en matière de système de chauffage, mais vous ne profitez même pas de la chaleur de votre foyer. Selon les mêmes études, vous économisez environ 20% sur la  facture d’énergie, c’est-à-dire les économies d’énergie. En plus de cela, pensez simplement aussi au fait que vous pouvez ajouter des systèmes de chauffage comme une pompe à chaleur, chaudière à fioul, ou encore ventilation ou des panneaux solaires. En définitive, plus vous rénovez énergétiquement votre maison ou foyer, plus vous faites des économies en audit énergétique, mais avec des performances énergétiques. Depuis 2005, la France soutient généreusement les propriétaires et les locataires ou les occupants français. Il les incite à faire de la « réalisation de travaux de rénovation énergétique » ou le travail d’économie d’énergie. En accord avec cela, l’état français offre des aides financières, prêt travaux ou des aides et subventions pour les familles avec des revenus modestes. Vous avez par exemple : les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), l’écoprêt à taux zéro, la PrimeRénov, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), les aides de l’ANAH (Agence Nationale d’aide à l’habitat), etc. Ces aides ou tiers financements sont vraiment impératifs, puisqu’elles permettent aux ménages ou foyers de faire des travaux en réduisant les coûts. Un bâtiment qui souffre d’une isolation déplorable ou qui n’a pas eu un diagnostic de performance énergétique (DPE) dans les règles de l’art peut être sur le marché de la vente durant un bon moment avant d’être vendu. Sachez pour cela que si les acheteurs ne sont pas freinés par les travaux, ils trouveront de quoi faire baisser le prix et vous serez perdant.

Quels sont les types d’isolations ?

En termes d’isolation pour les travaux  de rénovation énergétique, vous avez l’isolant naturel. Il possède beaucoup de qualité. En effet, en plus de vous offrir un grand confort, vous pouvez faire beaucoup d’économie. Il suit à la lettre les normes européennes lorsqu’il s’agit de conductibilité thermique. Grâce à une régulation, les isolants naturels réduisent également l’humidité dans les foyers. Il existe beaucoup d’isolant naturel par exemple la laine de brebis, la laine de mouton ou encore la plume. Vous avez aussi l’ouate de cellulose, le feutre de lin ou encore la laine de chanvre. Aussi, vous avez l’isolation minérale, comme son nom l’indique, fait à partir de matériaux minéraux. Par exemple le sable, le basalte qui ont beaucoup d’avantages. En effet, un isolant minéral est bien connu pour ne pas brûler, et il est aussi efficace avec le froid. Facile à mettre en place, ce type d’isolation est aussi peu chère et résiste efficacement à l’usure du temps. L’isolation synthétique est surtout utilisée au niveau de l’isolation du sol, de la toiture, ou  bien encore pour l’isolation des murs. Très résistant, ce type d’isolation résiste très bien aussi à l’eau, les isolants synthétiques donnent une isolation de haute qualité et c’est écologique.

Pourquoi isoler les combles ?

C’est une question qui revient souvent lorsqu’il s’agit de rénovation énergétique. Alors, sachez qu’une bonne isolation de vos combles vous permettra de bénéficier de beaucoup d’avantages tous les ans. Cela vous permettra par exemple d’améliorer l’isolation acoustique, l’isolation thermique ou bien résoudre les soucis d’humidité et ainsi améliorer de la performance énergétique dans vos foyers.

La Pompe à chaleur

(PAC) ou la pompe à chaleur est un système qui transforme l’énergie de l’air et du sol en chaleur pour ensuite le libérer dans votre domicile ou foyer. Pour cela, ce système de chauffage utilise un fluide frigorigène et un compresseur. La chaleur qui est envoyée dans la maison peut-être : soit par le réseau hydraulique en utilisant un système moderne comme les planchers chauffants soit par l’air en utilisant un système comme le ventilateur ou l’air conditionné. Les pompes à chaleur utilisent en général deux types d’énergie : l’air extérieur (aérotherme) ou/et le sol (géothermie).

Énergie solaire photovoltaïque

Très appréciée par bon nombre de personnes aujourd’hui, l’énergie solaire ou énergie renouvelable est maintenant une des sources d’énergie les plus utilisées au monde pour une amélioration énergétique. En termes de fonctionnement, ce système est très simple.  L’énergie ou plus précisément l’électricité ou la chaleur vient de la conversion de l’énergie solaire. Cela se fait par l’intermédiaire des panneaux solaires qui captent l’énergie du soleil sans condition de ressources compliquée. En général, un panneau photovoltaïque solaire est fait de cellules solaires. Le nombre de cellules dépend de la marque et du type de panneau. C’est un onduleur ou un transformateur (petit modèle) qui change le courant alternatif en courant continu. Le courant continu donné par l’onduleur vous permettra ensuite de faire fonctionner le chauffage ou chaudières ou ventilation, l’éclairage, ou pour recharger une batterie quelconque…