La préfabrication et la construction modulaire sont devenues de plus en plus populaires ces derniers mois. Il
n’est pas difficile de prédire leur croissance dans les prochaines années.
Les deux tendances sont éco énergétiques et économiques, ce qui est idéal à un moment où la plupart des prix des matériaux augmentent. Les divers modèles de maisons préfabriquées semblent devenir de plus en plus populaires sur le marché immobilier. Une maison préusinée est construite hors chantier, sous forme de maison mobile, de
panneaux ou de modules. On les vante souvent d’être modernes, éco-énergétiques et économiques puisque leur construction se fait en quelques mois, dans une usine de fabrication. En effet, une maison modulaire est fabriquée pièce par pièce prête à être habitée, avec système électrique complet et fini, murs peints selon les couleurs choisies et fenêtres installées et livrée sur le site de votre choix pour y être assemblée.
Les maisons modulaires ont toujours été vues comme étant de mauvaise qualité, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les finitions extérieures modernes et géométriques favorisent les espaces ouverts et laissent entrer la lumière naturelle. Dans le but de se faire remarquer dans un domaine très concurrentiel, les fabricants maximisent l’aspect éco-énergétique de leurs maisons par l’utilisation de matériaux recyclés, l’installation d’un éclairage à DEL et la pose de panneaux solaires. Ces initiatives vous permettent d’économiser sur votre consommation énergétique.
Le container sait nous plaire Si le concept peut sembler curieux, la maison container (ou conteneur) prend du galon et intéresse un nombre croissant de potentiels constructeurs. En plus d’être écologique, son prix attractif pourrait
aussi achever de vous convaincre. Le concept de maison container est une solution qui attire beaucoup
par son aspect vite fait, bien fait et son originalité. Une maison container, c’est tout simplement une
maison réalisée avec des containers de transport maritime, neufs ou d’occasions. Disponibles en
différentes dimensions (containers 40 pieds, soit 12m de long et containers 20 pieds, 6m de long, ils
sont d’une hauteur de 2m59 et d’une largeur de 2m 44. Les 20 pieds proposent une superficie de
13,9m2 habitables). Les containers sont composés à 99% d’acier, d’une épaisseur de 5mm, et d’un
plancher en bois.
Si l’apparence austère d’un container maritime n’est pas de nature à inspirer, les lignes ultras
contemporaines qu’il affiche ont de quoi séduire. Son allure « Indus » et son aspect économique et
rapide, finiront par vous convaincre. Le prix est peut-être l’avantage n°1, on trouve des estimations
allant de 400€/m2 en auto-construction à 1000€ /m2 en construction éco-responsable, tout dépendra
évidemment ce que vous souhaitez faire comme aménagement intérieur. Les containers étant déjà
prévus pour être empilés, c’est un peu le principe de Tétris, à vous de les empiler comme vous le
souhaitez, de les emboîter de manière à créer votre « chez vous » de rêve. Et si vous avez envie de
changer d’air, il suffit de les charger sur un camion… Enfin, l’intégration dans le paysage peut être
discrète, si vous l’habillez d’une façade bois et de toits végétalisés.
Promenons-nous dans le bois Les constructions à ossature en bois ont le vent en poupe… ceci s’explique sans doute par la conscience écologique de plus en plus présente dans nos démarches. Performante, légère, solide,
durable, esthétique, rapide à monter, l’ossature bois offre aussi une grande liberté de conception et
s’adapte à tous les sites. Elle est idéale aussi bien pour une construction neuve que pour une extension.
La construction à ossature bois est 5 fois plus légère que le béton et 17 fois plus que
l’acier. Avantage : des fondations moins coûteuses. Cette construction associe, dans une même
épaisseur de mur, isolation et résistance structurelle. Plus l’épaisseur de l’isolant est importante,
meilleures sont les performances thermiques. Contrairement au parpaing ou à la pierre, le bois ne subit
aucun tassement ni fissure. Il résiste au temps et aux conditions extrêmes : grand froid, neige, vent,
mer… Il a aussi une grande capacité à la flexion, idéale en zone sismique. Le bois agit comme un
régulateur thermique et hygrométrique (ni condensation ni atmosphère trop sèche). Il a aussi un fort
pouvoir d’absorption acoustique, dû à sa faible densité, et une excellente résistance au feu. L’ossature
bois permet la création d’espaces ouverts (grandes portées), de baies vitrées… et autorise tous les
styles et toutes les formes de construction, même incurvées ou cintrées.